SURIN- Isaan – สุรินทร์-อีสาน S̄urinthr̒-xīs̄ān

24 octobre 2022

Cette petite ville de l’Isaan se trouve à 180 km à l’Est de Nakhon Ratchasima.
En comparaison, Nakon Ratchasima ( Korat) est vraiment une grande agglomération).
Pour les touristes qui viennent dans les lieux les plus attractifs, Bangkok, Chiang Mai, Samui, Phuket.. Et qui découvrent plus tard cette petite bourgade, Ils se trouveront réellement dépaysés. Les taxis sont rares et situés principalement à la gare routière. Ne parlons pas des taxis Grab, (Le Uber de chez nous), pour eux, il faudra être très patient. Ici, pas de traduction en anglais sur les panneaux d’orientation, ni le nom ou la spécialité affichés en façade des magasins. Un effort a été fait pour réécrire en alphabet latin moderne en mode Syllabique. Très peu de Tuk-tuk. Pour se déplacer, il y également les bus et le train. Pour venir à Surin, j’avais prix un taxi pour 60 € environ, ce qui n’est pas cher. Pour le retour, j’avais choisi le bus. Mal m’en a pris. En sens propre, je veux dire. Pensant faire un peu d’économie, j’avais pris un billet pour 160 baths, soit 5 € environ.
Pour cette distance, j’avais mis deux heures en taxi, à l’aller. J’ai patienté 6 heures pour ce même trajet en bus, au retour. C’est-à-dire la moitié de la durée de mon vol Paris-Bangkok.
Pas de clim, des amortisseurs années 60. Dos cassé à l’arrivée, et fatigue intense. Mais il faut dire aussi que mon moral n’était pas au mieux, et m’a fait supporter plus difficilement ce trajet. J’ai appelé une amie, dans le car. Elle m’a dit : bien oui, c’est comme ça ici, les gens voyagent souvent en bus. Il faut être patient et ne pas se plaindre.
Une de plus dans ma petite tête, je pensais, dans mon esprit inconscient du confort occidental. Elle avait raison.
La ville n’avait d’intérêt pour moi que parce que je devais rencontrer quelqu’un que j’avais connu à Phuket. Besoin de retrouvaille, de bienveillance surtout, qui m’a tant manqué, depuis mon arrivée en Thaïlande. Ne pensez pas que je parle des thaïlandais que j’apprécie toujours plus mais que j’apprends à connaitre. A me faire accepter, voire apprécier par eux. Non, c’est plutôt cette relation personnelle dont j’espérais tant mais dont je n’arrivais pas à me détacher.
Je vais être un peu brutal, mais vous qui me connaissez, savez que je ne peux pas toujours éviter de dire les choses telles que je les ressens. Pour commencer, il faut savoir que j’ai toujours été outré, ou, pour le moins, eu une forte incompréhension pour les femmes qui aiment ou tombent amoureuses de quelqu’un qui les bat, les violentent, pour une avocate qui épouse un terroriste assassin de femmes, d’enfants, d’hommes, et il y en a un certain nombre. Combien de lettres d’amour pour ces pédophiles ou assassins en série sont-elles envoyées par des femmes en manque d’affection. Et puis, loin de moi l’idée de faire une analogie grotesque, mais je comprends maintenant qu’on peut aimer quelqu’un qui fait beaucoup de mal aux autres ou à vous-même. Cela fait partie de la nature humaine. Le cœur a ses raisons que la raison ne connait pas. Ma sorcière bien aimée m’a jeté un mauvais sort. Elle ne m’a pas seulement pris mes bottes, elle m’a volé ma joie de vivre, mon humour.
Alors, j’ai rencontré cette nouvelle personne, trop jeune pour moi, vraiment. Mais elle m’a réappris que la gentillesse est partout si on veut bien la regarder, pas seulement chez les gens qui vous sourient, aussi chez ceux dont vous n’écoutez pas assez leur triste chant discret. Cette personne m’a vraiment fait comprendre ce que l’expression très utilisée en Thaïlande :« Take care you » signifiait. La vie de cette femme de Surin mériterait que je jette à jamais mes larmes de crocodile aux oubliettes. Je ne vous en dirai pas plus, mais on ne mesure jamais assez la souffrance de ceux qui vivent dans ces provinces pauvres de l’Isaan, comme celle de ceux qui nous entourent au plus près. Merci June. Nous ne ferons pas un long chemin ensemble, mais ce sont ces moments-là, qui j’espère, resteront dans nos jolis souvenirs. Je précise, pour les esprits pervers et hypocrites, que nous n’avons eu que des relations affectives et amicales. Pour le reste, il faut bien que le corps exulte comme chantait Jacques Brel.
La famille que je connais ici, continue à m’apporter son affection, et moi, ma gratitude. Mais pour ceux qui ne connaissent pas les thaïs, peu importe les situations, la solidarité du foyer passe avant tout. Un étranger même marié à une thaïlandaise (ou l’inverse, mais plus rare) ne fera jamais vraiment partie de la famille. Voilà, j’ai donné pour aujourd’hui. Mais vous me rendez au centuple en me lisant. Merci les amis.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Travel Colibri

Voyages sur le monde

PRENDS TA DOSE

Capsule Culture Pour Analphabètes Lettrés

Assistance

Assistance client WordPress.com officielle

VOYAGE ONIRIQUE

" Un rêve onirique, une bulle d'évasion "

L'urgence est au bonheur, by Sophie Ausilio

Humons-le chaque jour (Derrière chaque photo une histoire)

LA ROCHELLE PHOTOS

La Rochelle, nature, animaux, fleurs, jardin, mer, ports, bateaux..,

gmafric

Just another WordPress.com site

Bien Vivre son Cancer

Mes conseils and co

WordPress.com en français

Toutes les nouvelles de la communauté WordPress.com

Travel Colibri

Voyages sur le monde

PRENDS TA DOSE

Capsule Culture Pour Analphabètes Lettrés

Assistance

Assistance client WordPress.com officielle

VOYAGE ONIRIQUE

" Un rêve onirique, une bulle d'évasion "

L'urgence est au bonheur, by Sophie Ausilio

Humons-le chaque jour (Derrière chaque photo une histoire)

LA ROCHELLE PHOTOS

La Rochelle, nature, animaux, fleurs, jardin, mer, ports, bateaux..,

gmafric

Just another WordPress.com site

Bien Vivre son Cancer

Mes conseils and co

WordPress.com en français

Toutes les nouvelles de la communauté WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :